Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Alimentation en Eau Potable

Sources : Grand Poitiers, Conseil Régional Poitou-Charentes, Agence Régionale de Santé (ARS) en Poitou-Charentes " délégations départementales

Le piézomètre de Niort se situe dans le bassin du Lambon.
La nappe est exploitée pour l’alimentation en eau potable de la population et pour l’irrigation.

Les niveaux ont été inférieurs aux niveaux moyens tout au long de l'étiage 2011. Ils tendent vers les minima historiques en septembre.

A noter que les prélèvements agricoles de la zone en question ont été restreints à partir du 18 avril jusqu'au 19 juin, et du 29 juin au 18 juillet. Ils ont été interdits entre ces périodes et du 19 juillet à début octobre.

L'une des principales sources d'alimentation de l'agglomération de Poitiers se situe à Montamisé.

Les niveaux du piézomètre de Sarzec (à Montamisé) ont été extrêmement bas, proches à inférieurs aux minima historiques sur toute la période d'étiage 2011 (particulièrement à partir de mi-juin).

A noter que les prélèvements agricoles de la zone en question sont restreints au Volume Hebdomadaire réduit (VHR) du 10 juin au 2 octobre.

Malgré les faibles niveaux de certaines nappes utilisées pour l'alimentation en eau potable, aucune coupure d'eau liée à l'aspect quantitatif de la ressource n'est à dénoter en Poitou-Charentes au cours de la période d'étiage 2011. Le développement des interconnexions est un des principaux facteurs ayant permis d'améliorer considérablement la gestion de l'eau et d'éviter ainsi les cas de coupure, même lors de grandes sécheresses.

Néanmoins, au cours du mois d'août, cinq communes de Charente-Maritime ont été touchées par un problème de qualité d'eau restreignant la population à ne pas consommer l'eau du robinet pendant quatre jours. En effet, suite à l'altération de la qualité de la source de Chauvignac provoquée par de fortes pluies après une longue période de sécheresse (augmentant la turbidité de l'eau du fait de l'apport important de particules d'argile et de limon), la Préfecture de Charente-Maritime a interdit (par arrêté) la consommation de l’eau du robinet le samedi 13 août. Pour pallier à cette restriction, les cinq communes concernées (Royan, Saint-Georges-de-Didonne, Saujon, Médis et Semussac) ont organisé une distribution de bouteilles d’eau minérale.

Après l'arrêt de pompage en provenance de Chauvignac (source non utilisée pendant la période hivernale), les restrictions de consommation de l’eau du robinet ont été levées le mardi 16 août à 20 heures.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé