Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Bilan Initial de l’étiage 2013

SITUATION DE LA RESSOURCE EN EAU D'OCTOBRE 2012 A MARS 2013 ET MESURES DE GESTION PRÉVUES POUR L'ANNÉE 2013, EN POITOU-CHARENTES
Introduction - Partenariat - Précautions de lecture
Synthèse
Bilan Initial de l'Étiage en vidéo
Rapport intégral
Arrêtés cadre 2013

Synthèse :

En lien avec les déficits pluviométriques enregistrés à la fin de l'été 2012, l'état quantitatif des ressources en eau et des milieux aquatiques demeurait préoccupant début octobre, avec une situation d'étiage semblant se prolonger à l'automne, comme les années précédentes. Les fortes pluies reçues par la suite vont permettre une nette amélioration, qui perdurera jusqu'à fin mars. En effet, pour la période d'octobre 2012 à mars 2013, le niveau de précipitations est nettement supérieur aux normales saisonnières sur l'ensemble de la région. Ces conditions climatiques favorables ont ainsi permis une bonne reconstitution des ressources en eau durant l'automne et l'hiver 2012-2013.

A la veille de l'étiage, les nappes sont globalement bien rechargées, la situation actuelle est l'une des plus favorables rencontrées depuis ces douze dernières années. Les grands barrages de la région sont presque intégralement remplis, ce qui devrait permettre d'assurer pleinement leurs différents usages pendant l'étiage (alimentation en eau potable, irrigation et soutien d'étiage pour les cours d'eau). Les débits des cours d'eau se situent autour des moyennes saisonnières, après avoir été globalement supérieurs à celles-ci durant tout l'hiver.

Les fortes précipitations reçues durant la phase naturelle de reconstitution des ressources en eau placent la région dans de très bonnes dispositions hydrologiques avant d'aborder cette nouvelle période d'étiage. Malgré tout, la vigilance reste de rigueur, la future évolution climatique demeure garante de l'état des ressources en eau et des milieux aquatiques (souffrant malgré tout régulièrement pendant cette période).

La gestion de la ressource en eau concerne d'une part la gestion structurelle : définition des volumes autorisés pour les prélèvements ; et d'autre part la gestion dite "conjoncturelle"qui est déclenchée en période de déficit.
Comme chaque année, les préfets de chaque département ont signé, fin mars/début avril, les arrêtés cadre préfectoraux qui fixent les règles, d'une part de l'éventuelle diminution des volumes autorisés pour les prélèvements, d'autre part de limitation des prélèvements au cours de la période d'étiage. Ces derniers arrêtés préfectoraux définissent les mesures et les seuils de déclenchement des restrictions d'usage à appliquer au cours de cette période. Après analyse des différents arrêtés cadre et une comparaison à ceux de l’an dernier, quelques éléments sont à retenir pour la gestion de l’étiage 2013.
Certains départements identifient bien les deux formes de gestion par des arrêtés différents ; c’est notamment le cas des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime.

D'une manière générale, peu de changements sont notables par rapport à 2012 en termes de zones de gestion, seuils d'alerte, prise des mesures de restriction et levées d'alerte, indicateurs, usages non agricoles... La volonté de poursuivre l'harmonisation des arrêtés cadre en Poitou-Charentes, notamment pour ce qui est des seuils de restriction et des indicateurs, est toujours très présente. La période d'application des plans d'alerte s'étend de début avril à fin septembre, avec un passage de la gestion de printemps à la gestion d'été mi-juin (les dates précises diffèrent légèrement entre les différents départements). Le type de gestion (volumétrique ou horaire) à appliquer lors de la prise de mesures de restriction reste encore propre à chaque département. Une lente évolution s'oriente vers une généralisation de la gestion volumétrique comme en Deux-Sèvres par exemple.
La gestion horaire correspond à des prélèvements autorisés selon une tranche horaire précise (par exemple de 18h le soir à 9h le lendemain matin) ou seulement certains jours de la semaine. La gestion volumétrique induit une réduction du volume hebdomadaire autorisé pour chaque irrigant en début de campagne de prélèvement. Les arrêtés cadre tiennent toujours compte cette année des obligations fixées par les SDAGE Loire- Bretagne et Adour-Garonne en incluant notamment les points nodaux en tant qu'indicateur complémentaire pour la prise de mesures de restriction. Ils doivent également prendre en compte les SAGE (schéma d'aménagement et de gestion des eaux), lorsqu'ils existent. C'est le cas en Deux-Sèvres mais pas en Vendée où le SAGE Sèvre Niortaise & Marais Poitevin définit des zones nodales et des niveaux de crise dans le Marais Poitevin.

Cette année, l’élément marquant est le début d'une mise en place d'une gestion par grand bassin. Cette gestion spécifique est mise en place sur le bassin versant Sèvre Niortaise/Marais Poitevin. Elle se concrétise par un arrêté-cadre interdépartemental (Charente Maritime, Deux-Sèvres, Vendée et Vienne) encadrant les arrêtés-cadre départementaux concernés.
Sur ce bassin versant, l’Etablissement Public du Marais Poitevin est désigné comme OUGC (Organisme Unique de Gestion collective). Il aura la charge de gérer le volume autorisé disponible à l'irrigation agricole à l'échelle de ces secteurs avant l'éventuel déclenchement de " situations de crise liées à l’apparition d’une sécheresse ou d’un risque de pénurie d’eau " ; situations que les services de l'Etat continueront à gérer sous couvert des arrêtés-cadre suscités.

Bilan Initial de l’Etiage en vidéo :

Cliquez ici pour visionner la vidéo

Rapport intégral Bilan initial de l’étiage 2013 :

Partie 1 : Situation de la ressource en eau

Document intégral au format pdf (7,2 Mo)

- Contexte : la situation quantitative de l'eau en Poitou-Charentes

  • Le réseau hydrographique et les grands bassins versants de Poitou-Charentes
  • Les usages de l'eau : une région agricole
  • Une région en situation de déficit chronique entre demande des usages et ressource disponible
  • Les usages prioritaires pour la gestion de l'eau : l'alimentation en eau potable des populations, puis la préservation de la vie aquatique

- Etat de la ressource en eau et des milieux aquatiques d'octobre 2012 à fin mars 2013

Partie 2 : Mesures de gestion prévues pour l'Etiage 2013

Document intégral au format pdf (2.8 Mo)

LIENS :

Téléchargez les arrêtés cadre 2013 :

Charente
PDF - 2.2 Mo
Arrêté cadre 2013 - Département de la Charente (16)
Charente-Maritime
PDF - 337.6 ko
Arrêté cadre 2013 - Département de la Charente-Maritime (17) hors secteur Marais Poitevin
PDF - 435.1 ko
Arrêté cadre 2013 - Département de la Charente-Maritime (17) secteur Marais Poitevin
PDF - 677.7 ko
Arrêté cadre 2013 - Département de la Charente-Maritime (17) - Remplissage des mares de tonne
PDF - 406.7 ko
Mesures de réductions structurelles des volumes d’eau (17)
Deux-Sèvres
PDF - 6.7 Mo
Arrêté cadre 2013 - Département des Deux-Sèvres secteur Marais Poitevin
PDF - 9 Mo
Arrêté cadre 2013 - Département des Deux-Sèvres hors secteur Marais Poitevin
Vienne
PDF - 467 ko
Arrêté cadre 2013 - Département de la Vienne (86)
Vendée
PDF - 1 Mo
Arrêté cadre 2013 - Département de la Vendée (85)

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé