Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Actualités > Chiffres clés de l’environnement. Édition 2015
(29 octobre 2015)

Chiffres clés de l’environnement. Édition 2015

Divisé en trois parties, ce rapport traite de l'état des milieux naturels et de la biodiversité et les pressions qu'ils subissent, de la gestion et de l'utilisation des ressources naturelles ainsi que de l'économie de l'environnement et de l'évolution des comportements.
Les informations présentées visent à dresser un panorama concis des enjeux environnementaux au travers de la sélection de données synthétiques.

Concernant la ressource en eau, plusieurs thèmes ont été abordés dans ce rapport :

- Pollution des eaux souterraines par les nitrates
Entre 1996 et 2004, les concentrations en nitrate augmentent dans les nappes, puis se stabilisent. Il existe néanmoins des disparités régionales avec des amélioration observées pour certaines nappes alors que d'autres continuent à se dégrader. Les teneurs en nitrates sont étroitement liées à la pluviométrie à cause du lessivage des sols (ces effets sont tardifs compte tenu du temps de transfert des cours d'eau vers les nappes).

- Pollution des cours d'eau par les nitrates et les phosphates
Les teneurs en orthophosphates (forme du phosphore dissous dans l'eau la plus simple et la plus répandue) dans les cours d'eau ont fortement diminué depuis 1998 (amélioration du traitement des eaux usées urbaines, baisse de l'utilisation des engrais phosphatés). La teneur en nitrates reste globalement stable sur cette période avec des évolutions interannuelles, là encore influencées par la pluviométrie.

- Flux de polluants s'écoulant du continent vers la mer
Flux très variables d'une année à l'autre en fonction des débits des rivières. De 2002 à 2011, tendance à la baisse pour le flux de phosphates et tendance stable pour les flux de nitrates. Ces flux sont en augmentation en 2012-2013 à la faveur d'années pluvieuses. Le flux de phosphate reste cependant inférieur à ce qu'il était en 2002 alors que le flux de nitrates s'oriente à la hausse.

- Contaminants dans les milieux marins
L'analyse des concentrations en métaux lourds a été réalisée via l'étude d'organismes filtreurs (moules et huîtres), qui sont de très bons marqueurs de la qualité d'un milieu. De 1979 à 2012, on note une diminution de concentration pour le cadmium et le plomb (sûrement due à la forte réglementation en vigueur les concernant), une augmentation significative pour le cuivre (probablement due à son réemploi dans les peintures antisalissures de bateau suite à l'interdiction d'utilisation du TBT) et une légère diminution pour le mercure et le zinc.

- Prélèvements en eau par usages
Les prélèvements baissent pour l'industrie depuis la fin des années 1990 et pour l'eau potable depuis les années 2000. Pas de tendance nette pour l'irrigation compte tenu de la sensibilité à la pluviométrie et des changements de méthode d'estimation. Les prélèvements pour l'énergie sont très influencés par le programme de maintenance des centrales nucléaires

- Consommation journalière en eau potable
La consommation journalière est légèrement en baisse ces dernières années avec 145 L/jour/habitant en 2012 contre 165 L en 2004. A noter que cette consommation journalière regroupe la consommation des ménages et celle de l'ensemble des services raccordés au réseau public de distribution.

Télécharger le rapport complet

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé