Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

La distribution de l’eau potable

La distribution proprement dite comporte le stockage après pompage et traitement éventuel, et l’acheminement de l’eau potable par le réseau public, soit par gravitation (châteaux d’eau), soit par mise en pression artificielle du réseau (station de surpression), jusqu’au compteur. Le réseau privé achemine l’eau du compteur au robinet du consommateur : c’est le réseau du particulier, de l’immeuble.
De la structure et l’entretien du réseau de distribution va dépendre son rendement.

La commune, depuis la Révolution Française, a la responsabilité d’assurer la salubrité publique à ses habitants. Dans ce cadre, elle est responsable de l’alimentation en eau potable. Elle peut choisir de se regrouper ou non, et de gérer ce service en régie, ou le déléguer. Ces différents modes de gestion existent en Poitou-Charentes. Ils présentent chacun leurs avantages et inconvénients.

La sécurité d’approvisionnement porte sur les aspects quantité et qualité.

Les eaux destinées à la consommation humaine doivent faire l’objet d’une surveillance régulière. Un double contrôle est effectué : par le service d’eau (autosurveillance) et par l’A.R.S. (contrôle sanitaire réglementaire).
Enfin, l’information sur la qualité de l’eau au robinet doit être disponible et permanente, et doit être assurée en cas de crise.

Récapitulatif des liens proposés :
Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé