Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Rapport thématique Eau potable > Eaux embouteillées de Poitou-Charentes

Eaux embouteillées de Poitou-Charentes

Rapport thématique Eau 2002 Eléments extraits du rapport "Qualité des ressources en eau et production d'eau potable : la situation en Poitou-Charentes", réalisé en 2002 par le Comité Régional de l'Environnement (CRE), dans le cadre des Secondes Assises de l'Eau de Poitou-Charentes.

Il existe deux eaux de source commercialisées et produites en Poitou-Charentes

La Fiée des Lois

Eau de source plate. Autorisation préfectorale de 1982.
Cette source se situe à une quinzaine de kilomètres de Niort dans le département des Deux-Sèvres. C’est une source d’une « grande pureté » puisqu’elle est forée à 110 mètres de profondeur et qu’une épaisse couche d’argile imperméable la protège des nitrates et autres éléments malsains. C’est en 1989 que la source de Prahecq est rebaptisée « la Fiée des lois ».

Sa composition est en mg/l :

Composition en mg/l de La Fiée des Lois
Elément Concentration en mg/l Elément Concentration en mg/l
Calcium 89 Chlorures 28
Magnésium 31 Sulfates 47
Potassium 2 Fluor 1
Sodium 17 Nitrates >0,05
Bicarbonates 360 pH 7,2

Cette eau devrait sa commercialisation à la sécheresse de 1976, qui dévasta les cultures dans de nombreuses régions de France. La vente de l’eau embouteillée étant montée en flèche, la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt des Deux-Sèvres rechercha une autre ressource en eau. C’est ainsi que fut découverte la source de Prahecq. Le groupe Intermarché en assure l’exploitation. Il s’agit d’une eau relativement équilibrée, bicarbonatée et calcique.
(Source : « Le livre des eaux minérales », Paula Delsol et Jean-Claude Lambard, éditions du Dauphin)

Fontaine JoliVal

Eau de source plate.
C’est au cœur de la vallée de La Charraud, à quelques kilomètres au sud d’Angoulême, que l’eau de source Fontaine JoliVal est embouteillée. Captée à une centaine de mètres de profondeur, elle acquiert sa pureté et sa légèreté grâce à une filtration lente naturelle de plusieurs dizaines d’années. L’absence de nitrates et sa teneur fluorée naturelle en font notamment une eau idéale pour la préparation des biberons.

Principales caractéristiques minérales en mg/l
Calcium 46 Bicarbonates 253
Nitrates < 0,2 Magnésium 33
Carbonates < 2 pH 7,6
Potassium 3,90 Sulfates 59
Fer < 0,01 Sodium 16,60
Fluorure 1 Manganèse < 0,01
Ammonium 0,12 Chlorures 18
Phosphate <0,05

La première bouteille fut produite en 1973 lors de l’installation de la société LFHM. Cette première ressource fut abandonnée en 1991, suite à sa pollution progressive en nitrates lors de l’urbanisation aux alentours. Une deuxième ressource fut utilisée entre 1991 et 1995 puis fut abandonnée pour un débit insuffisant par rapport à l’activité croissante de l’entreprise. En 1995 un nouveau forage permet de mettre en évidence une ressource de qualité exceptionnelle, à la fois d’un point de vue sanitaire et minéral, et répondant également aux critères de production (débit de la source de 40m3/h). 150 000 bouteilles sont produites chaque jour.
(Source : http://perso.worldonline.fr/jolival)

Il n’existe pas d’installation d’embouteillage d’eau en Charente-Maritime mais on recense quatre ressources d’eau minérale naturelle autorisées et utilisées exclusivement pour les cures dans les établissements thermaux de Rochefort, Saujon et Jonzac.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé