Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Etat des eaux littorales et suivi conchylicole

Sources : Informations fournies par l’IFREMER - Laboratoire-Environnement " Ressources des Pertuis Charentais ; tirées des BULLDOSERs - Bulletins des Données de la Surveillance de l’Environnement et des Ressources, d’avril à septembre 2011

Le bulletin BULLDOSER présente régulièrement un état des lieux de la situation hydrologique des Pertuis Charentais et des éléments d’évolution des ressources conchylicoles. Dans leurs bulletins d'information, l'IFREMER précise les éléments suivants :

Températures : l'évolution des températures au cours de l'étiage a suivi les tendances saisonnières. Elles ont cependant été supérieures aux moyennes de saison d'avril à mai et en septembre ; conformes en juin et en août ; inférieures en juillet.

Les courbes « enveloppes » minimales et maximales représentées en rouge sur les graphiques ci-dessus et ci-dessous ont été calculées à partir des données de 2008 jusqu'à 2010. Pour chaque mois, le maximum et le minimum des moyennes de 2008 à 2010 ont été calculés.

Salinité : dû notamment aux faibles précipitations tombées depuis le début de l'année, la salinité a été supérieure aux normales d'avril à septembre 2011. Sur les pertuis breton et au centre du bassin les salinitiés moyennes sont proches des maxima enregistrés depuis 2008. Les valeurs exceptionnelles ont été souvent dépassées sur chaque secteur, notamment en mai et en juin. En lien avec les fortes pluies tombées depuis mi-juin et de par son contexte hydrogéomorphologique, le site de Lupin (situé dans l'estuaire de la Charente) a néanmoins connu des périodes de dessalure les deuxièmes quinzaines de juin et de juillet.

En août, les valeurs redescendent en-dessous des valeurs maximales rencontrées depuis le début des suivis.

Ressources trophiques : l'activité phytoplanctonique d'avril à septembre 2011 a été plutôt inférieure à celle de saison. De nombreux bloom* ont cependant été observés en août dans les deux secteurs de mesure.

Ressources conchylicoles : l'indicateur de croissance (évalué à partir du poids de chair sèche d'un lot d'huîtres) a été en adéquation avec le cycle biologique de l'huître. Une première phase de croissance est ainsi observée jusqu'aux pontes successives de juillet (la principale étant survenue entre le 28 juillet et le 3 août), puis une perte de poids en août, après la période de reproduction. Cette croissance a cependant été significative en mai.

Le taux de mortalité a été très stable de mai à juillet (environ 2 %), une baisse significative est néanmoins à noter en août, portant ce taux à environ 5 %.

Pour en savoir plus : http://www.ifremer.fr/lerpc/index.htm
Bulletins BULLDOSER téléchargeables sur : http://www.ifremer.fr/lerpc/reseaux/bulldoser/bulldoser.htm

P.-S.

* bloom : phénomène de forte prolifération phytoplanctonique dans le milieu aquatique résultant de la conjonction de facteurs du milieu comme la température, l'éclairement et la concentration en sels nutritifs. Suivant la nature de l’espèce de phytoplancton concernée, cette prolifération peut se matérialiser par une coloration de l’eau.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé