Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Etat des eaux souterraines

Sources : Région Nouvelle-Aquitaine et Département de la Vendée

Secteur Poitou-Charentes

Fin mars 2016, la situation des nappes était satisfaisante en
Poitou-Charentes
, avec près de 90% des niveaux piézométriques proches à supérieurs à la moyenne interannuelle [1].

La situation se dégrade ensuite en avril et mai, en l'absence de précipitations pendant une grande partie de cette période, mais les niveaux restent pour une grande part, proches à supérieurs à la moyenne.

Fin mai, puis début juin, les précipitations abondantes enregistrées notamment en Charente et Vienne, ont permis une remontée des niveaux.

Ainsi en juin et juillet, la situation est en nette amélioration, avec des niveaux situés en grande majorité au-dessus de la moyenne.

En août, on observe une nouvelle dégradation consécutive aux prélèvements, et au manque de pluie ; en effet, on enregistre un accroissement du nombre de piézomètres proches à inférieurs à la moyenne.

En septembre et octobre, cette dégradation a perduré en lien avec les fortes chaleurs enregistrées et l'absence de précipitation ; si bien qu'environ un tiers des piézomètres présentaient, fin septembre, des niveaux inférieurs à la moyenne, puis un peu plus de la moitié, fin octobre.

Au 31 octobre 2016, 61 piézomètres présentent un niveau inférieur à la moyenne interannuelle, soit près de 53% du parc tous types de nappes confondus (contre 30% fin septembre). 47% des piézomètres indiquent des niveaux proches ou supérieurs à la moyenne (contre 70% fin septembre), dont 25% proches de la moyenne.
Pour les nappes libres, 41% des piézomètres affichent un niveau proche ou supérieur à la moyenne (73% fin septembre), tandis que et 48 piézomètres sont inférieurs à la moyenne (59%).
Pour les nappes captives, 62% des niveaux piézométriques sont proches à supérieurs à la moyenne, comme à fin septembre ; 13 piézomètres sont inférieurs à la moyenne (38%).

D'autre part, fin octobre, 70 piézomètres présentent une baisse par rapport au mois précédent et 45 indiquent une hausse (à titre de comparaison, ces chiffres s'élevaient respectivement à 95 en baisse et 21 en hausse, fin septembre 2016 par rapport à fin août). La recharge des nappes tarde à s'enclencher.
Avec 53% de piézomètres ayant un niveau inférieur à la moyenne au 31 octobre, la situation de 2016 se situe au 6ème rang des situations les plus défavorables de ces treize dernières années.

Pour en savoir plus …
Consultez le site de réseau piézométrique régional

Secteur Sud Vendée Marais Poitevin

(Source : Département de la Vendée - Observatoire Départemental de l'Eau)

Est présenté ci-après le suivi les niveaux d'eau souterraine, depuis janvier 2016, dans les trois nappes du Sud-Vendée, aux indicateurs de référence retenus pour le suivi et la gestion en 2016.

Pour en savoir plus …
Pour suivre les ressources en eau du secteur Sud Vendée du Marais, consultez le site du département de la Vendée.

Notes

[1] moyenne interannuelle  : Rappelons que la moyenne interannuelle est calculée d’après un historique de mesures qui est propre à chaque piézomètre et fonction de l’année de sa mise en service, (le plus souvent postérieure à la mise en place de l’irrigation).

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé