Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Etat des eaux souterraines.

Etat des eaux souterraines.

Sources : Conseil Régional Poitou-Charentes, Conseil Général de la Vendée, Observatoire de l’Eau Vendée ; traitement ORE

Dans l’analyse qui suit, la moyenne mensuelle interannuelle est calculée par rapport aux chroniques historiques et une enveloppe correspondant à 5 % du battement de la nappe lui est appliquée. Rappelons que la moyenne interannuelle est calculée d’après un historique de mesures qui est propre à chaque piézomètre et fonction de l’année de sa mise en service, qui est généralement postérieure à l’irrigation. Cette moyenne est par conséquent influencée par les prélèvements.

- Région Poitou-Charentes

A l’échelle de la région, la période d’étiage 2012 est marquée par une situation des nappes souterraines, défavorable en début de saison, suivie d’une amélioration exceptionnelle à partir du mois de mai. En effet, de fin mars à fin avril, 87% des piézomètres ont un niveau inférieur à la moyenne interannuelle. La tendance s’inverse ensuite en mai, avec 69 % des niveaux proches à supérieurs à la moyenne. Cette situation s’est maintenue jusqu’à fin juillet. En août, puis en septembre, la situation s’est dégradée progressivement : fin septembre plus de la moitié des piézomètres présente un niveau inférieur à la moyenne.

Les faibles précipitations observées fin 2011-début 2012 ont limité la recharge des nappes en hiver. Celles-ci sont alors à de faibles niveaux au début de la période d’étiage 2012. Les fortes pluies enregistrées en avril ont été efficaces et ont permis une recharge tardive des nappes, elles ont ainsi sauvé une situation qui était préoccupante au printemps. D’une situation proche de celles observées en avril 2005 et 2011, on est passé à une situation beaucoup plus confortable en fin de printemps et début d’été, avec des niveaux qui sont restés en majorité au-dessus de la moyenne jusqu’à fin juillet.

Fin septembre, les piézomètres ayant des niveaux inférieurs à la moyenne représentent environ 53% et seulement 18% des stations de mesure présentent un niveau supérieur à cette moyenne.

La situation à fin septembre 2012 est proche de celles observées à la même période en 2011, et 2003. Plus de la moitié des piézomètres affichent un niveau inférieur à la moyenne, dont 4 % un niveau inférieur aux minima.

Pour suivre l’état des ressources en eaux souterraines de la région, consultez le site dédié au réseau piézométrique de Poitou-Charentes.

- Secteur Sud Vendée Marais Poitevin

De par le cycle naturel de recharge et de vidange, le niveau des nappes du secteur sud Vendée " Marais Poitevin baisse continuellement depuis le début de l’année 2012. Lié au déficit pluviométrique, les niveaux de 2012 se situent cependant en-dessous des niveaux moyens jusqu’en avril, où une hausse généralisée est nettement marquée : des hauteurs record sont alors enregistrées suite aux fortes pluies. Par la suite, les niveaux en baisse continue (excepté une hausse en juillet) évoluent au-dessus du niveau moyen. En fin d’étiage, ils se situent globalement autour des valeurs habituellement observées à cette période.

« Les niveaux d’eau des nappes souterraines restent bons et sont pour la plupart, supérieurs à la moyenne. » (Extrait du bulletin de l’Observatoire Eau Vendée du 27 septembre 2012)

Est présenté ci-après le suivi des niveaux d’eau, depuis janvier 2012, dans les trois nappes du Sud-Vendée, aux indicateurs de référence retenus pour le suivi et la gestion en 2012.

Secteur du Lay

Secteur Vendée

Secteur Autise

Pour suivre l’état des ressources en eau du secteur Sud Vendée du Marais Poitevin, consultez le site de l’Observatoire de l’Eau en Vendée.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé