Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Connaître l’eau et ses usages en région > Sa quantité > Situations annuelles > Bilan Final de l’étiage 2011 > Etat des écosystèmes aquatiques : suivi des écoulements et assecs

Etat des écosystèmes aquatiques : suivi des écoulements et assecs

Sources : Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques - Délégation interrégionale Centre et Poitou-Charentes, Fédérations de pêche 16, 17, 79, 86 ; Syndicat intercommunal d'aménagement hydraulique du bassin du Né, Syndicat Mixte du bassin de l'Antenne

Face à la situation de sécheresse précoce en 2011, les campagnes de mesure RDOE* et ROCA* ont été déclenchées plus tôt par rapport aux années précédentes (mi-avril pour le ROCA et en mai pour le RDOE).

Réseau d’Observation de Crise des Assecs (ROCA) :

Département
- Valeur de l’indice ROCA* en Avril Caractérisation de la situation en avril Valeur de l’indice ROCA Fin juin Caractérisation de la situation Fin juin Valeur de l’indice ROCA Fin août Caractérisation de la situation Fin août
Charente 8,7 (au 22/04/2011) « vigilance » 4,8 (au 23/06/2011) « délicate » 3,4 (au 30/08/2011) « préoccupante »
Charente-Maritime 8,7 (au 12/04/2011) « vigilance » 2,7 (au 30/06/2011) « préoccupante » 2,7 (au 31/08/2011) « préoccupante »
Deux Sèvres 9,6 (au 12/04/2011) « vigilance » 4,5 (au 30/06/2011) « délicate » 4,1 (au 25/08/2011) « délicate »
Vienne 7,8 (au 7/04/2011) « délicate » 5,2 (au 29/06/2011) « délicate » 5,2 (au 30/08/2011) « délicate »

Tableau récapitulatif des campagnes ROCA de 2011

On constate une diminution assez régulière de la valeur de l’indice ROCA. Cette diminution est plus marquée au cours de la deuxième quinzaine de juin. Par la suite, en lien avec les précipitations abondantes, l’indice a repris quelques dixièmes de point en juillet, pour fluctuer en août.

Réseau départemental d’Observation des Ecoulements (RDOE) :

RDOE - Synthèse des observations de 2006 à 2011

Comme le signalait le ROCA, les assecs sont survenus plus tôt en 2011 (26 % d’assecs en juin contre seulement 7 % en 2009 et 2010). En fin d’étiage 2011, les suivis RDOE indiquent néanmoins une situation globalement similaire aux deux années précédentes. En 2005, année de forte sécheresse, les assecs étaient intervenus plus tardivement (de 14 jours à presque 2 mois).

* ROCA : Réseau d’Observation de Crise des Assecs. Dispositif d’observation du niveau d’écoulement des eaux de surface permettant de compléter les informations déjà disponibles en préfecture (débits des cours d’eau et niveaux des nappes phréatiques). Il est déclenché en cas d’étiage sévère. L’objectif majeur du ROCA est d’évaluer rapidement l’intensité des étiages dans un département donné.
* Indice ROCA (Id) : indice compris entre 0 et 10. Basé sur la proportion de stations ROCA caractérisées en « écoulement acceptable, faible, non visible ou assec » par rapport au nombre total de stations. Si l’indice est ≥ 8 : la situation est qualifiée « de vigilance » ; s’il est compris entre 4 et 8 : « délicate » et s’il est inférieur à 4 : « préoccupante ».
* RDOE : Réseau Départemental d’Observation des Ecoulements. Les campagnes RDOE ont lieu une fois par mois, en période estivale. Elles caractérisent les écoulements des cours d’eau selon 4 modalités différentes : classe 1 = écoulement visible ; classe 2 = écoulement visible faible ; classe 3 = rupture d’écoulement ; classe 4 = assec.

Les cours d’eau de la région ont donc été en assec sur une période plus longue cette année ; ceci n’est pas sans conséquence sur les milieux aquatiques et sur les espèces qui rencontrent des difficultés à se déplacer.

Sur l’ensemble de la région Poitou-Charentes, l’état des points de suivi du RDOE a connu une forte dégradation en juin (le nombre de points en assecs ayant doublé en seulement un mois).

On notera par la suite, une légère amélioration en juillet puis de sensibles dégradations en août et septembre.

Pour rappel, sur 373 stations, le nombre de points en assecs était de 46 fin mai ; 98 fin juin et 121 fin septembre.

Etat des points RDOE à fin mai 2011 Etat des points RDOE à fin juin 2011 Etat des points RDOE à fin juillet 2011 Etat des points RDOE à fin août 2011 Etat des points RDOE à fin septembre 2011

Des campagnes de suivi des linéaires de cours d’eau sont également menées, deux fois par mois par les Fédérations pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques de Poitou-Charentes, associées au Syndicat intercommunal d’aménagement hydraulique du bassin du Né et au Syndicat Mixte du bassin de l’Antenne, en voici les résultats :

Campagne de suivi des linéaires de cours d’eau Région Poitou-Charentes
15-juin 01-jui 15-juil 01-août 15-août 01-sept 15-sept 01-oct
Nombre de km de cours d’eau observés 3973,3 4035,9 4064,0 4015,6 3645,7 3940,6 4018,5 3999,9
Nombre de km de cours d’eau en rupture d’écoulement ou en assec 964,4 1488,7 1661,0 1567,2 1591,8 1677,8 1572,5 1814,5
% de linéaire de cours d’eau en absence d’écoulement (rupture + assec) par rapport au km total observé 24,3 36,9 40,9 39,0 43,7 42,6 39,1 45,4
% de linéaire de cours d’eau en état d’assec par rapport au nombre de km total observé 20,0 29,2 33,4 31,7 36,8 36,6 34,9 39,7

Les observations indiquent les mêmes tendances au niveau de l’état des cours d’eau, à savoir :

- une dégradation marquée en juin,
- une légère amélioration lors de la deuxième quinzaine de juillet,
- une dégradation sensible en août et en septembre (on notera une altération la première quinzaine d’août, puis de légères améliorations jusqu’au 15 septembre et enfin une dégradation plus marquée lors de la dernière quinzaine de septembre)

Linéaire des cours d'eau en absence d'écoulement en 2011

Pour information complémentaire, le suivi des linéaires d’assecs par les Fédérations pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques du Poitou-Charentes au cours de l’étiage 2011 est accessible sous forme de cartes à l’adresse suivante : http://www.eau-poitou-charentes.org/Assecs.html
Elles sont également disponibles en Annexes 1.

Dans leurs bulletins d’information, les services de l’ONEMA précisent :

Extrait du Bulletin ONEMA novembre 2010 - avril 2011 (synthèse) :

« L’absence de précipitations et les « fortes » chaleurs en mars et avril ont généré une situation particulière, notamment dans la région Poitou-Charentes où le ROCA (réseau d’Observation de Crise des Assecs) a été activé dès mi-avril (il est à noter qu’aucun des dix départements n’avait activé le ROCA à cette période dans les années antérieures).

De nombreux arrêtés de limitation des usages de l’eau ont été pris dans cette région et dans quelques départements de la région Centre.

Ces observations sont des signes précurseurs d’un étiage qui pourrait s’avérer très sévère en l’absence de toute nouvelle précipitation significative. »

Extrait du Bulletin ONEMA mai - juin 2011 (synthèse) :

« Les signes précurseurs d’un étiage sévère relevés en mars et avril, se sont concrétisés en mai -juin en l’absence de précipitations significatives sur l’ensemble des départements. Cette dégradation s’est amplifiée au cours de la seconde quinzaine de juin et rend la situation fort préoccupante en région Poitou-Charentes.

De nombreux arrêtés de limitation ou suspension temporaire des usages de l’eau ont été pris.

Les effectifs de saumons, comptabilisés dans la chambre de vision de Descartes (Creuse " 37), bien supérieurs aux années précédentes, souffrent de ces conditions inhabituelles (faibles débits ; fortes chaleurs, développement d’algues…) _ des mortalités ont été signalées. Les effectifs de la majorité des migrateurs amphihalins sont en chute inquiétante. »

Extrait du Bulletin ONEMA juillet - août 2011 (synthèse) :

« Les précipitations (le plus souvent orageuses et localisées) de juillet associées à la gestion des ressources en eau (autorisations de prélèvements suspendues et rétablies en fonction des débits) ont eu un impact plutôt positif sur la situation globale, avec une situation contrastée selon les cours d’eau.

En août, la situation est apparue très fluctuante, en raison de fortes précipitations localisées, qui ont entrainé une augmentation des débits souvent suivie de baisses rapides, selon le support géologique (granitique ou calcaire).

Certains cours d’eau sont encore en rupture d’écoulement ou en assec fin août.

Devant cette situation, de nombreux arrêtés de restriction ou interdiction d’usage de l’eau sont toujours en vigueur. »

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé