Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Connaître l’eau et ses usages en région > Sa quantité > Situations annuelles > Bilan final de l’étiage 2009 > Evolution de l’état des ressources au cours de l’étiage 2009 (aquifères, (...)

Evolution de l’état des ressources au cours de l’étiage 2009 (aquifères, principaux barrages, cours d’eau).

.Etat des eaux souterraines.
.Volumes disponibles aux principaux barrages.
.Hydrologie.

Etat des eaux souterraines

(Sources : Conseil Régional Poitou-Charentes, Traitement Observatoire Régional de l'Environnement, Conseil Général de la Vendée)

Secteur Poitou-Charentes.

Le déficit pluviométrique pendant la période de recharge des aquifères a engendré une situation médiocre. En effet, en avril, la plupart des nappes (73% des piézomètres) avaient un niveau inférieur à la moyenne interannuelle.
Pendant les mois suivants, cette situation a perduré, avec des piézomètres en majorité inférieurs à la moyenne de plus de 5%. Toutefois, les mesures de restriction des prélèvements en nappe ont permis de ne pas atteindre les niveaux minima atteints pour la plupart des piézomètres en 2005 (cf graphiques des étiages précédents ci-après). Les pluies de fin juillet ont participé à la légère amélioration observée en août. En septembre, l'amélioration sensible de la situation est due à l'arrêt des prélèvements (46% des niveaux proches à supérieurs à la moyenne).

Evolution des nappes au cours de l'étiage 2009

Les graphiques ci-dessous rappellent l'évolution des nappes au cours des 4 étiages précédents (chaque année est comparée aux courbes enveloppe définies à partir de l'historique de chaque piézomètre, soit 1993 à 2008 dans la plupart des cas).

Evolution des nappes au cours des atiéges 2005, 2006, 2007 et 2008

En avril et mai 2009 (cf graphique d'évolution page précédente), la situation a été plus défavorable par rapport aux années précédentes, hormis 2005, qui est une année de sècheresse exceptionnelle. Pour les mois suivants, l'année 2009 est comparable à l'année 2006, avec quelques disparités au mois de juin (54% des piézomètres sont inférieurs à la moyenne interannuelle, contre 60% en 2006) et septembre (54% des piézomètres sont inférieurs à la moyenne interannuelle, contre 37% en 2006). La situation des nappes en 2009, pendant ces deux mois est tout à fait comparable.

Le graphique ci-dessous présente l'évolution mensuelle des niveaux d'eau sur la période d'étiage : augmentation ou diminution et supérieurs ou inférieurs au niveau piézométrique moyen mensuel interannuel .

Pendant la période d'avril à septembre 2009, la majorité des piézomètres sont inférieurs aux moyennes interannuelles (en rouge et bleu sur le graphique), et sont en grande partie en baisse par rapport au mois précédent. Les pluies enregistrées en avril ont permis une remontée des niveaux en mai de 33% des piézomètres. La hausse des niveaux (34%) observée en septembre correspond à l'arrêt des prélèvements, mais ceux-ci restent pour la plupart, inférieurs à la moyenne (24% sur 34%).

Evolution mensuelle des nappes pendant l'étiage 2009

Secteur Sud Vendée Marais Poitevin :

(Source : Observatoire Eau Vendée)

Les niveaux de la nappe du Dogger pour le secteur Sud Vendée Marais Poitevin, se sont maintenus proches des moyennes interannuelles sur la période de mai à septembre aux piézomètres de Oulmes et Benet (cf graphiques ci-dessous). Au piézomètre du Langon, on observe une baisse plus importante au mois d'août, avec un niveau inférieur à la moyenne interannuelle, puis une remontée en septembre due à l'arrêt des prélèvements.

Evolution des nappes de sud Vendée durant l'étiage 2009

Volumes disponibles aux principaux barrages

(Sources : Compagnie d'Aménagement des Eaux des Deux-Sèvres (CAEDS) et Institution du Fleuve Charente)

Fin avril, les quatre barrages étaient quasiment remplis (remplissage Touche-Poupard et Mas-Chaban à 100% ; Cébron à 92% et Lavaud à 70%). Le barrage de Lavaud a été rempli à 100% à la fin du mois de mai, tandis que celui du Cébron ne l'a pas été en 2009.
Les lâchures ont augmenté à partir du mois de juin. Fin septembre, les stocks d'eau sont très faibles, surtout pour le barrage de Mas Chaban.

Hydrologie

(Sources : Services de Prévision des Crues Littoral Atlantique, Vienne Thouet et Dordogne, DIREN Pays de la Loire et Banque hydrologique)

Les débits de la majorité des cours d'eau de Poitou-Charentes, satisfaisants en fin d'année 2008, se sont dégradés pour atteindre des valeurs faibles en mars et avril, très inférieures aux moyennes mensuelles historiques.

La situation ne s'est pas améliorée ensuite, avec des débits qui ont franchis les DOE, voire les DCR, à partir de juin et juillet. Les rares épisodes pluvieux enregistrés au cours de cette période (fin juillet, et début septembre) n'ont pas permis aux cours d'eau de retrouver un état satisfaisant. A la fin septembre, la situation n'avait toujours évolué, avec des débits inférieurs aux moyennes mensuelles historiques.

Les graphiques ci-dessous présente l'évolution des débits de quatre points nodaux de la région.

Pour la Sèvre Niortaise à la Tiffardière, on observe une baisse globale du débit ; celui-ci reste inférieur à la moyenne mensuelle historique pendant toute la période.
Pour le Clain au pont St Cyprien, le débit supérieur à la moyenne mensuelle historique en mai, devient inférieur à celle-ci à partir de juin, et le reste pendant la fin de la période.
Pour la Charente à la Cote de Vindelle, le débit est supérieur à la moyenne mensuelle historique en mai, et reste ensuite inférieur à cette moyenne à partir de juin.
Pour la Seudre à St André de Lidon, le débit est inférieur à la moyenne mensuelle historique pendant toute la période. Etiage 2009. Graphique des débits de la Sèvre Niortaise à la Tiffardière. Etiage 2009. Graphique des débits du Clain au Pont St Cyprien Etiage 2009. Graphique des débits de la Charente à la Cote de Vindelle Etiage 2009. Graphique des débits de la Seudre à St André de Lidon

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé