Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Actualités > Pesticides et perturbateurs endocriniens
(30 avril 2014)

Pesticides et perturbateurs endocriniens

Alors que la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens a été adoptée par le Conseil national de la transition écologique, une étude a été publiée ce mardi 29 avril , par l’association Générations futures, sur l’exposition des enfants aux pesticides perturbateurs endocriniens.
Cette association est spécialisée dans la question des pesticides, tout particulièrement sur les risques sanitaires et environnementaux associés à ces toxiques et sur les alternatives à leur utilisation.

L’étude de Générations Futures s'intéresse à l'exposition des jeunes enfants vivant ou allant à l'école dans des zones agricoles (sur la base d’une population restreinte et du volontariat), via l'analyse d'une mèche de leurs cheveux. Les résultats n'ont pas de valeur statistique significative au regard du faible nombre d'échantillons analysés, mais se veulent illustratifs de la problématique traitée. Des substances ont effectivement été retrouvées dans les échantillons observés, dont certaines interdites pour certains usages.

Les perturbateurs endocriniens sont des substances susceptibles de perturber le système hormonal, augmentant les risques de certaines maladies (cancers hormono-dépendants, obésité, diabète, troubles de la fertilité, etc.). Certains pesticides peuvent s’avérer être des perturbateurs endocriniens.

La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) a pour objectif de réduire l'exposition de la population et de l'environnement à ces substances. Trois décisions concrètes ont été annoncées par Ségolène Royal :
- Éliminer le bisphénol A des tickets de caisse
- Dans les jouets, cibler les contrôles sur les phtalates et accélérer la substitution du bisphénol A
- 5 substances seront expertisées en 2014 par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) :

  • le methylparabène, présent dans des produits cosmétiques et produits d’hygiène ;
  • l’acide orthoborique, présent dans les jouets, les adhésifs et lubrifiants (plusieurs dizaines de milliers de tonnes par an sont utilisées dans l’Union européenne) ;
  • le BHA, utilisé notamment dans les produits cosmétiques et les médicaments ;
  • le DINCH et le DEHTP, substances utilisées pour fabriquer des plastiques dans des produits de consommation courante (jouets, articles de puériculture, etc.).

Cette stratégie sera prise en compte dans le prochain Plan national santé-environnement (P.N.S.E.) en cours d'élaboration par le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Pour en savoir plus sur les pesticides :
- sur les pesticides dans notre environnement, quelques repères en Poitou-Charentes
- sur les pesticides dans les eaux souterraines en 2011 en Poitou-Charentes
- les pesticides dans l’air en Poitou-Charentes sur le site d’ATMO Poitou-Charentes
- le site dédié aux pesticides en Poitou-Charentes
- les pesticides dans les eaux douces sur le site du Ministère
- Lu dans la presse sur l’étude de Générations Futures :

Pour en savoir plus sur la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens :
- consultez la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens
- les perturbateurs endocriniens sur le site du R.P.D.E.
- Dossier perturbateurs endocriniens sur le site de l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques)
- Communiqué de presse du Ministère de l’Environnement sur l’adoption de la SNPE
- Article du Monde sur la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens
- le Plan National Santé Environnement sur le site du Ministère de la Santé
- Lu dans la presse sur la SNPE :

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé