Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Connaître l’eau et ses usages en région > Sa quantité > Situations annuelles > Bilan Initial de l’étiage 2014 > Le réseau hydrographique et les grands bassins versants de Poitou-Charentes

Le réseau hydrographique et les grands bassins versants de Poitou-Charentes

Le réseau hydrographique et les grands bassins versants de Poitou-Charentes

La région Poitou-Charentes comptabilise 7 260 km de cours d'eau (17 074 km avec le petit chevelu - têtes de bassin, ruisseaux), qui se répartissent en majorité sur trois grands bassins versants principaux  :

1. La Loire. Son bassin versant est très grand : 117 000 km², et s'étend sur 9 régions, dont Poitou-Charentes, et 26 départements. La Loire prend sa source dans le Massif Central et trouve son exutoire à St Nazaire. Dans notre région, font partie du bassin de la Loire le sous-bassin de la Vienne (auquel appartiennent les sous bassins du Clain et de la Creuse), et celui du Thouet (auquel appartient le sous- bassin de la Dive du Nord).

2. La Sèvre Niortaise et le Marais Poitevin. La superficie de son bassin versant est de 3 350 km². Il s'étend sur 2 régions et 4 départements, et son exutoire est la baie de l’Aiguillon.

3. La Charente. La superficie de son bassin versant est d'environ 10 000 km². Ce bassin s'étend sur 6 départements et 3 régions, mais il est presque entièrement inclus en Poitou-Charentes.

Le territoire de Poitou-Charentes est également concerné par d’autres bassins versants  : la Seudre en particulier, l’Isle-Dronne, et les petits fleuves côtiers de Gironde.

La Charente, la Seudre (bassin Adour-Garonne) et la Sèvre Niortaise (bassin Loire Bretagne) constituent les fleuves majeurs de la région. Les principales rivières sont la Vienne, la Gartempe, le Thouet, la Sèvre Nantaise et le Clain (bassin Loire-Bretagne).

Qu'est ce qu'un bassin versant ?
Il s'agit d'un domaine dans lequel tous les écoulements des eaux convergent vers un même point, exutoire de ce bassin. Ainsi toute goutte d'eau qui tombe dans ce territoire délimité par des frontières naturelles se dirige vers le cours d'eau ou ses affluents, puis vers l'aval et son exutoire.
Le bassin versant d'un fleuve est ainsi un territoire qui s'étend de sa source à son embouchure, incluant tous les affluents (et affluents des affluents) du fleuve, et tous les territoires qui viennent alimenter ces cours d'eau lorsque tombe une goutte de pluie.
Cette aire d'alimentation a des limites géographiques, qui ne tiennent pas compte des limites administratives.
Deux bassins versants sont effectivement séparés entre eux par une ligne de crête topographique appelée alors la ligne de partage des eaux. A l'intérieur d'un grand bassin, un sous bassin peut être défini pour chaque affluent.
Télécharger la plaquette bassin versant

Quelle est la différence entre bassin topographique et bassin hydrogéologique ?
Un bassin versant peut être défini non seulement pour des eaux superficielles (bassin versant hydrographique ou topographique) mais aussi pour des eaux souterraines (bassin versant hydrogéologique). Il s'agit alors du bassin versant « réel ». Le bassin versant topographique sous-entendant que le sol est imperméable. Les bassins versants hydrogéologiques sont définis non pas à partir des lignes de crêtes topographiques, mais à partir des lignes de crêtes piézométriques (hauteur d'eau dans le sol).

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé