Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Les SDAGE et PDM 2016-2021

Les projets de Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Loire Bretagne et Adour Garonne ont été soumis à consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015 et adoptés en décembre 2015

Le SDAGE Adour-Garonne 2016-2021

- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : Document complet
- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : Annexe du SDAGE
- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : Programme de mesures
- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : Documents d’accompagnement
- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : Intégration du changement climatique
- Sdage Adour-Garonne 2016-2021 : 6 Vidéos pour comprendre les SDAGE-PDM 2016-2021

Réuni en séance plénière le 1 décembre 2015, le comité de bassin Adour-Garonne a adopté le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) pour les années 2016 à 2021 après six mois de consultation des acteurs de l’eau et du public.

L’objectif du SDAGE est d’atteindre 69 % des eaux superficielles en bon état en 2021. Il répond aux grands enjeux du bassin : la réduction des pollutions, l’amélioration de la gestion quantitative, la préservation et la restauration des milieux aquatiques et la gouvernance de l’eau. Il intègre des évolutions importantes comme l’adaptation au changement climatique, la contribution du bassin aux objectifs du plan d’action pour le milieu marin, et l’articulation avec le plan de gestion des risques d’inondation, validé lors de la même réunion.

Le coût du « programme de mesures » associé au SDAGE, dont les actions doivent être déclinées localement, est estimé à près de 3,4 milliards d’euros, soit 560 millions d’euros par an, pendant six ans.

Le SDAGE Loire-Bretagne 2016-2021

- Sdage Loire-Bretagne 2016-2021 : Résumé
- Sdage Loire-Bretagne 2016-2021 : Document complet
- Sdage Loire-Bretagne 2016-2021 : Programme de mesures
- Sdage Loire-Bretagne 2016-2021 : Documents d’accompagnement

Réuni en séance plénière le 4 novembre 2015, le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) pour les années 2016 à 2021 après six mois de consultation des acteurs de l’eau et du public.
L’objectif principal du document est d’atteindre 61 % des eaux en bon état d’ici 2021, alors qu’aujourd’hui 26 % des eaux sont en bon état et 20 % s’en approchent.

Le coût des actions prioritaires est estimé à 2,8 milliards d’euros sur six ans, soit légèrement moins qu’au cours du programme précédent. Cela représente 460 millions d’euros investis chaque année par les différents acteurs de l’eau et un coût de 40 euros par habitant et par an. Les principaux domaines de dépenses concernent les milieux aquatiques (945 millions d’euros), l’assainissement des collectivités (887 millions d’euros), l’agriculture (604 millions d’euros), la gestion quantitative de la ressource en eau.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé