Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > L’eau et moi > Eau et changement climatique > Les enjeux liés au changement climatique

Les enjeux liés au changement climatique


La vulnérabilité des territoires au changement climatique dépendra de leur localisation géographique, de leurs caractéristiques physiques mais aussi du contexte socio-économique.
Dans bien des cas, le changement climatique exacerbera des problématiques déjà présentes, (conflits d'usage de la ressource en eau, recul du trait de côte, perte de la biodiversité..) et risquera en plus d'en faire apparaître de nouvelles (apparition de risques naturels sur des territoires jusqu'ici épargnés, baisse de la quantité et de la qualité de la ressource en eau disponible).

Les enjeux sociétaux sont donc multiples : raréfaction de la ressource en eau, submersion des zones côtières, baisse des productions agricoles, perte de la biodiversité, risques sanitaires. Le nombre de réfugiés climatiques, habitants qui quittent leur pays à cause des conditions climatiques (inondations, moussons, sécheresse, cyclones, désertification, manque de ressource...) risque d'exploser, passant d'environ 30 millions/an en 2013 à 250 millions en 2050 (source : Haut Commissariat aux Réfugiés de l'ONU).

Pour en savoir plus : les réfugiés climatiques

Le tableau synthétise les différents enjeux pour les territoires soumis au changement climatique. Les thématiques liées à la ressource en eau sont plus amplement développées dans le paragraphe : « l'eau et le changement climatique ».
Les thématiques liées à la biodiversité sont développées sur le site du RPAPN.

Evolution des paramètres climatiques et conséquences directes Thématiques et secteurs impactés
Hausse des températures moyennes. Chaleur plus marquée en été induisant une augmentation des jours caniculaires et de l'état de sécheresse

Agriculture, sylviculture, viticulture, conchyliculture : besoins en eau accrus car plus forte évapotranspiration des plantes, perte de productivité, inadaptation des cultures actuelles aux nouvelles conditions, affaiblissement des végétaux et animaux, résistance plus faible aux pollutions et aux maladies, décalage des cycles de vie des espèces, risques de famine (réfugiés climatiques)
Biodiversité : assecs plus nombreux (évaporation) donc modification des écosystèmes et destruction des habitats (rivières et zones humides). Modifications des cortèges d'espèces
Eau : baisse de la ressource, impact sur la quantité et donc la qualité
Energie : hausse des besoins de climatisation (mais baisse du chauffage), besoin en eau plus important des centrales nucléaires
Santé publique : risque sanitaire lié aux épisodes de canicules, au développement de maladies (transmises par les moustiques notamment) et à une mauvaise qualité de l'eau destinée à la consommation humaine

Diminution du nombre de jours de gel

Santé publique : favorise le développement de parasites (alors que le gel permet de suspendre certains stades de vie)
Agriculture, sylviculture, viticulture, conchyliculture : décalage des cycles de vie des espèces, favorise le développement de parasites

Diminution des précipitations annuelles moyennes avec une forte disparité territoriale

Agriculture, sylviculture, viticulture, conchyliculture : problèmes de quantité d'eau disponible et aussi de qualité (diminution de la dilution des polluants) pour la conchyliculture, risques de famine (réfugiés climatiques)
Eau : gestion de la ressource, partage équilibré selon les usages, risques de pénurie
Biodiversité  : assecs plus nombreux (diminution des apports) donc modification des écosystèmes et destruction des habitats (rivières et zones humides). Modifications des cortèges d'espèces

Fonte des glaciers + dilatation thermique des océans
=
Élévation du niveau de la mer

Risques naturels : submersion des côtes et immersion (risque de disparition de certains archipels)
Infrastructures et transport : coupure de liaisons routières ou ferroviaires et destruction d'infrastructures
Eau : risque d'intrusions marines dans les aquifères côtiers (problèmes pour la fabrication d'eau potable)
Biodiversité : intrusions salines dans les marais d'eau douce, destruction d'habitats naturels
Population : déplacement des populations vers l'intérieur des terres (réfugiés climatiques)

Acidification des océans

Biodiversité : risque de blanchiment et de disparition des coraux. Diminution des organismes à coquille calcaire. Risque de modification des chaînes alimentaires (phytoplancton à squelette calcaire)
Conchyliculture : augmentation de la vulnérabilité aux polluants et aux pathogènes pour les espèces exploitées liée à la décalcification

Adapté de © DREAL Poitou-Charentes

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé