Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > La veille hydrologique > Mesures de restriction

Mesures de restriction

Sources : Préfectures de la Vienne, de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vendée.

Du fait de la fin d'application de certains arrêtés cadre interdépartementaux fin septembre (bassin de la Charente, périmètre du Grand Karst de La Rochefoucauld et territoire de Saintonge) ou début octobre (sur les bassins Veude-Négron-Creuse-Gartempe-Anglin et Vienne), les mesures de restriction de l'précédemment en cours sur ces bassins ont été levées en octobre. Dans certains cas, les mesures de restriction de l'irrigation ont néanmoins été maintenues jusqu'à fin octobre (arrêté n°17-1976 du 28/09 sur le territoire de Saintonge et arrêté n°2017-DDT-SEB-762 du 22/08 sur le sous-bassin Veude & Négron).

Pour les autres sous-bassins concernés par une fin d'application d'arrêtés cadre interdépartementaux à fin octobre (Marais Poitevin, Clain, Thouet-Thouaret-Argenton, etc.), les mesures en cours fin septembre se sont maintenues en octobre.

Usage agricole :

Au 31 octobre, sur la centaine de zones d'alerte définies en Poitou-Charentes, environ 33% sont concernées par un arrêté de restriction, et des mesures d'interdiction totale de prélèvements sont en vigueur sur les deux tiers d'entre elles. Se référer au tableau page suivante pour plus de détails sur l'évolution des mesures au cours du mois d'octobre.

D'autre part, les prélèvements agricoles ont été interdits de 10h à 19h du lundi au vendredi sur l'ensemble du département de la Vienne (à l'exception du bassin de la Charente, et sur les bassins qui ne font pas déjà l'objet de restrictions totales) jusqu'au 30 octobre.

Le remplissage (ou le maintien du niveau d'eau) des retenues à usage d'irrigation et des plans d'eau est par ailleurs interdit depuis fin avril.

Prélèvements hivernaux - remplissage des retenues :

Les interdictions de remplissage (ou de maintien du niveau d'eau) des retenues à usage d'irrigation agricole et des plans d'eau, en vigueur durant la période d'étiage dans les départements de Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vienne, sont prolongées jusqu'à mi-décembre sur ces trois départements. Ces arrêtés excluent les réserves bénéficiant d'un arrêté préfectoral spécifique fixant des seuils de remplissage, qu'il convient impérativement de respecter.

Usage domestique :

Les restrictions des prélèvements d'eau pour les usages domestique et secondaires (lavage des véhicules, remplissage des piscines, arrosage des potagers, etc.) étaient règlementées depuis la mi-juin, sur l'ensemble des départements des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime, et depuis mi-août sur le département de la Vienne. Les restrictions en vigueur dans ces deux derniers départements ont été respectivement levées les 31 et 2 octobre, correspondant à la fin de la période respective d'application des arrêtés cadre. En Deux-Sèvres, un nouvel arrêté (pris le 27 octobre) prolonge certaines mesures de restriction des usages domestique et secondaires jusqu'à mi-décembre.

D'autre part, le niveau de « crise » en vigueur à partir du 29 septembre sur certaines zones de gestion dans le secteur du marais poitevin en Deux-Sèvres (zones MP1 à MP7) a entraîné une interdiction totale d'arrosage des espaces verts publics ou privés jusqu'au 31 octobre : pelouses, massifs, terrains de sport (hors green de golf, hors systèmes de recyclage de l'eau…).

Il est aussi à noter que d'autres mesures de restriction peuvent être prises à l'échelle communale, en plus des arrêtés préfectoraux à l'échelle départementale. Voici quelques exemples non-exhaustifs en Poitou-Charentes :
- 21 communes alimentées par la Tardoire, au nord de la Charente, ont pris les mêmes restrictions qu'en Deux-Sèvres et Charente-Maritime pour l'usage domestique.
- Dans la Vienne, la ville de Poitiers, tout comme d'autres communes avoisinantes ont également restreint l'usage domestique dès le 23 juin, après que le Clain ait atteint son débit de coupure.

Autres usages :

Les mesures d'interdiction de manœuvres des vannes et empellements des ouvrages de retenues sur les cours d'eau en vigueur ont été prolongées jusqu'à fin novembre en Charente et jusqu'à mi-décembre dans les trois autres départements de la Charente-Maritime, de la Vienne et des Deux-Sèvres.

En Charente-Maritime, des mesures de restriction (ou d'interdiction) du remplissage des mares de tonne de chasse sont toujours en vigueur (dernier arrêté en date du 26 octobre). A fin octobre, sur les treize bassins définis, huit sont concernés par une interdiction de remplissage et de remise à niveau et trois par un remplissage limité à une surface inférieure à 1 hectare par mare (contre respectivement deux bassins en interdiction et neuf bassins en restriction fin septembre).

Pour en savoir plus sur les restrictions qui s'appliquent près de chez vous, consultez le site d’Info Eau.

Retour au sommaire

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé