Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Pluviométrie

Sources : Météo France ; données fournies par la DREAL Nouvelle-Aquitaine
Bulletin mensuel régional du 3 mars 2017.

Pluviométrie du mois de février 2017

Le mois de février 2017 a vu le retour des précipitations après plusieurs mois secs. Du 02 au 07, plusieurs perturbations sont observées ; par la suite les précipitations sont faibles au cours du mois avant le retour de pluies importantes les 27 et 28 février.

Ainsi, les cumuls mensuels varient globalement entre 60 et 70 mm. Ponctuellement, ils sont inférieurs à 40 mm sur le Poitou et dépassent les 90 mm sur le centre des Deux-Sèvres et le sud du Poitou-Charentes (excédents entre 20% et 50%).

Cumuls de janvier et février 2017

Les cumuls de pluies du 1er au 28 février 2017 sont proches ou supérieurs aux moyennes saisonnières pour les stations pluviométriques de Cognac (133% de la normale saisonnière), Niort (95%), La Rochelle (96%) et Poitiers (140%).

Tableau comparatif entre les cumuls pluviométriques des mois de janvier et février 2017, et les moyennes mensuelles interannuelles :

Cumuls de précipitations (mm)
Station Janvier 2017 Moyenne janvier Février 2017 Moyenne février
Cognac 28,5 71,9 69,3 52
La Rochelle 26,5 72,9 54 56,2
Niort 31,6 84,4 63 66,1
Poitiers Biard 30,3 61,8 64,7 46,2

Consulter les graphiques plus détaillés des stations de référence, sur le site de l’Observatoire Régional de l’Environnement.

Pluviométrie cumulée de novembre à février 2017 :

Les pluies contrastées de novembre 2016 et février 2017 n'ont pas permis de combler les déficits importants de décembre 2016 et janvier 2017.

Ainsi, les précipitations sur la période novembre 2016-février 2017 sont déficitaires de 25% (nord de la Vienne) à 40%.

Pluies efficaces :

Les pluies de février ont été efficaces sur le Poitou-Charentes avec des valeurs comprises entre 25 (littoral) et 70 mm (sud des Charentes).

Sur la période allant de novembre 2016 à février 2017, le cumul des pluies efficaces apparaît positif. Il varie entre 100 mm (nord du Poitou et littoral) et 180 mm (centre des Deux-Sèvres).

Humidité dans les sols superficiels :

Début février, les sols se sont légèrement humidifiés au passage des perturbations avant de s'assécher quelque peu au cours du mois. En fin de mois, une réhydratation est observée suite aux passages pluvieux.

Ainsi, au 1er mars, l'humidité des sols a retrouvé un niveau pratiquement normal. Les déficits sont généralement de l'ordre de 0 à 10% et atteignent jusqu'à 20% sur le littoral. L'indice apparait plus faible sur le nord du Poitou-Charentes et le littoral que dans le centre et le sud.

Météo France indique que cela faisait 5 mois que la sécheresse des sols était marquée, voire exceptionnelle.

Pour en savoir plus sur la météo en région : http://france.meteofrance.com (Consultez le suivi hydrologique de Météo France : Rubrique Climat > Bilans Climatiques)
Accédez aux données de 4 stations météorologiques de la région : Poitiers, Niort, Cognac, La Rochelle.

Retour au sommaire

P.-S.

Pluies efficaces : elles sont égales à la différence entre les précipitations totales et l'évapotranspiration réelle et représentent la quantité d'eau fournie par les précipitations qui reste disponible, à la surface du sol. Cette eau est répartie, au niveau du sol, en deux fractions : l'écoulement superficiel et l'infiltration contribuant à la recharge des nappes.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé