Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Pluviométrie

Sources : Météo France ; données fournies par la DREAL Nouvelle-Aquitaine
Bulletin mensuel régional du 4 avril 2017.

Pluviométrie du mois de mars 2017

Comme Février, le mois de mars est doux pour la saison, parmi les 5 plus doux depuis plus de 50 ans.
Il est également pluvieux, principalement en 1ere semaine, puis le 12 et autour du 20. Ses cumuls de 60 à 80 mm sur la Vienne, le nord-est des Deux-Sèvres et le sud-ouest des Charentes, et de 80 à 100 mm sur un axe nord-ouest / sud-est, en font un mois de mars excédentaire en pluies, globalement de 30 à 60%, ponctuellement 80%. Il fait d'ailleurs partie des mois de mars les plus arrosés en Deux-Sèvres depuis le début des années 2000.
Les cumuls sont cependant conformes à la norme sur l’est de la Vienne et le sud ouest de la région.

Cumuls de février et mars 2017

Les cumuls de pluies du 1er au 31 mars 2017 sont supérieurs pour les stations pluviométriques de Cognac voire très supérieurs aux moyennes saisonnières pour les stations pluviométriques de Niort, La Rochelle et Poitiers.

Tableau comparatif entre les cumuls pluviométriques des mois de février et mars 2017, et les moyennes mensuelles interannuelles :

Cumuls de précipitations (mm)
Station Février 2017 Moyenne février Mars 2017 Moyenne mars
Cognac 69,3 52 63,4 57,7
La Rochelle 54,0 56,2 80,0 52,6
Niort 63,0 66,1 94,8 63,8
Poitiers Biard 64,7 46,2 66,9 47,4

Consulter les graphiques plus détaillés des stations de référence, sur le site de l’Observatoire Régional de l’Environnement.

Pluviométrie cumulée de novembre 2016 à mars 2017 :

Malgré les excédents des deux derniers mois, la sécheresse de décembre et de janvier se fait encore sentir. Les cumuls pluviométriques sur la période novembre 2106-mars 2017 sont encore déficitaires de 10 à 20 % en général et de 25 à 30 % dans le centre et le sud -ouest.

Sur Poitou-Charentes, c’est le cumul moyen le plus faible depuis 2009 sur cette période.

Pluies efficaces :

Malgré la douceur, les pluies de mars ont été efficaces, et donc disponibles pour le ruissellement et l'infiltration, et la recharge des nappes. Les plus faibles cumuls, de 20 à 40mm, en jaune, sont observés sur la vienne et le sud-ouest, et les plus importants, de 40 à 60 mm, en vert plus foncé sur un axe nord-ouest / sud-est.

De novembre 2016 à mars 2017, les cumuls de pluies efficaces, positifs, varient :
- de 200 à 240 mm sur les 2/3 sud des Deux-Sèvres et la moitié sud-est de la Charente
- de 140 à 180 mm du Poitou à l’est de la Vienne
- de 140 à 200 ailleurs.

Humidité dans les sols superficiels :

Si l'humidité des sols a légèrement diminué au cours au mois, elle reste au 1er avril proche de la normale avec une tendance plus humide jusqu'à 10% d'excédent, et très localement de 10 à 20% dans les Charentes en bleu plus foncé.

Pour en savoir plus sur la météo en région : http://france.meteofrance.com (Consultez le suivi hydrologique de Météo France : Rubrique Climat > Bilans Climatiques)
Accédez aux données de 4 stations météorologiques de la région : Poitiers, Niort, Cognac, La Rochelle.

Retour au sommaire

P.-S.

Pluies efficaces : elles sont égales à la différence entre les précipitations totales et l'évapotranspiration réelle et représentent la quantité d'eau fournie par les précipitations qui reste disponible, à la surface du sol. Cette eau est répartie, au niveau du sol, en deux fractions : l'écoulement superficiel et l'infiltration contribuant à la recharge des nappes.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé