Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Principaux barrages : recharge et volumes disponibles

Sources : Compagnie d'Aménagement des Eaux des Deux-Sèvres (CAEDS) et EPTB Charente

Le barrage de la Touche Poupard, situé en amont de la Sèvre Niortaise sur le Chambon, assure plusieurs usages :
- réserve en eau potable (7 Mm3/an)
- débit réserve et soutien d'étiage (5 Mm3/an)
- irrigation (3 Mm3/an).

A la veille de la période d'étiage, son taux de remplissage s'élevait à 100% (début avril 2016). Les volumes stockés ont commencé à baisser en juillet, en lien avec les conditions climatiques plus sèches et l'intensification des prélèvements pour les différents usages. Début novembre 2016, il est rempli à 40%.

Le barrage du Cébron, situé en amont du Thouet, assure les mêmes usages que celui de la Touche Poupard et sensiblement dans les mêmes proportions. Presque intégralement rempli début avril (89%), sa vidange s'est ensuite enclenchée en juillet. Il est complètement vide depuis fin septembre 2016, en raison d'une inspection de sûreté (contrôle obligatoire tous les 10 ans) nécessitant une vidange intégrale.

Les barrages de Mas Chaban et Lavaud, situés en amont de la Charente, assurent un soutien d'étiage et constituent une source d'approvisionnement pour l'irrigation.
Les deux barrages présentent un taux de 100% en début d'étiage. Les volumes stockés ont commencé à baisser en juillet. Les taux de remplissage diminuent jusqu'à atteindre 11% début novembre pour Mas Chaban, tandis que Lavaud est presque complètement vide (rempli à 4%). En raison de travaux sur Lavaud en octobre, le besoin en eau a été puisé en priorité dans cette retenue plutôt que celle de Mas Chaban, ce qui explique la différence de remplissage.

Dans les Deux-Sèvres :

Les deux barrages étaient quasiment remplis en avril. Puis la vidange s’est effectuée progressivement à partir du mois de juillet.
Début novembre, les taux de remplissage sont inférieurs à ceux des années passées :
- 0% pour le Cébron (inspection de sûreté)
- 40% pour la Touche Poupard.

En Charente :

Les deux barrages étaient remplis en avril.
Les volumes stockés ont diminué progressivement à partir du mois de juillet jusqu'à atteindre des taux de remplissage faibles pour la saison début novembre :
- 11% pour Mas Chaban
- 4% pour Lavaud (travaux prévus en octobre

En conclusion  : les précipitations hivernales ont permis le remplissage quasi-complet des barrages-réservoirs avant la période d'étiage 2016. Les différents usages associés ont sollicité les ressources stockées à partir du mois de juillet. Les besoins estivaux ont été importants cette année en raison des conditions climatiques plus sèches. Ainsi, les taux de remplissage relevés début novembre sont très faibles pour la saison, même si la situation est particulière cette année, en raison des vidanges intégrales programmées sur le Cébron et sur Lavaud pour des opérations de maintenance.

Pour en savoir plus …
Suivez le remplissage des retenues en Charente sur le site de l’ETPB Charente
Informations sur les barrages des Deux-Sèvres sur le site de la CAEDS

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé