Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Actualités > Prix moyen de l’eau en 2013
(18 novembre 2016)

Prix moyen de l’eau en 2013

L'observatoire des services publics d'eau et d'assainissement (SISPEA), mis en oeuvre par l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques avec l'appui des services de l'État, vient de publier son rapport sur les données 2013 des services. Il contient une étude détaillée de l'organisation et de la performance des services publics d'eau et d'assainissement. Il présente notamment des informations sur la qualité de l'eau potable ou le prix de l'eau potable et de l'assainissement collectif.

En synthèse (source : SISPEA) :
"L’organisation française des services d’eau et d’assainissement est complexe : près de 35 000 services, portés par environ 24 000 collectivités, assurent des missions d’eau potable et/ou d’assainissement.
En 2013, deux ans avant la promulgation de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi « NOTRe »), seule la moitié des communes a transféré toutes ses compétences en eau et assainissement à l'échelon intercommunal : l'observatoire suivra annuellement la progression de ce transfert qui devra être effectif au 1er janvier 2020 pour toutes les communes, ainsi que son impact sur l'évolution du nombre de services au sein des nouvelles structures intercommunales. _ Le prix moyen TTC du service de l’eau et de l’assainissement collectif s’élève à 3,92 EUR/m3 au 1er janvier 2014 (3,85 EUR/m3 en 2013 et 3,78 EUR/m3 en 2012 - abonnement inclus), pour une consommation de référence de 120 m3. Ce prix moyen global recouvre une forte variabilité : 80 % de la population bénéficie d’un prix de l’eau potable compris entre 1,58 EUR/m3 et 2,54 EUR/m3 et d’un prix de l’assainissement collectif compris entre 1,27 EUR/m3 et 2,71 EUR/m3.
La part du prix de l'eau dans les budgets des ménages est évaluée à 1 % et varie régionalement du simple (Île-de-France : 0,8 %) au double (Martinique : 1,65 %).
Concernant la performance des services d'eau potable, l’évaluation des pertes dues aux fuites (1 litre sur 5 en moyenne) reste stable. Les niveaux de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux d’eau et d’assainissement sont évalués respectivement à 79 et 51 points (sur un total de 120 points) au travers d'une nouvelle définition règlementaire mise en oeuvre pour la première fois, en 2013. La potabilité de l’eau (conformité sanitaire des échantillons prélevés), supérieure à 99 %, s’inscrit dans la stabilité par rapport aux années précédentes et reste excellente.
Enfin, la contribution des collectivités à l'observatoire enregistre une progression notable entre 2012 et 2013 avec une augmentation globale du nombre de jeux de données mis à disposition de près de 20 % (50 % pour l'assainissement non collectif)."

Consultez le rapport complet sur les données 2013 des services publics d'eau potable et d'assainissement
Consulter la synthèse sur les données 2013 des services publics d'eau potable et d'assainissement

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé