Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Actualités > L’alimentation en eau potable du bassin Adour Garonne
(10 septembre 2014)

L’alimentation en eau potable du bassin Adour Garonne

L'agence de l'eau Adour-Garonne et l'Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées (A.R.S. du bassin Adour-Garonne) publient la réalisation d'une étude sur la distribution d'eau potable du bassin Adour-Garonne pour les années 2009 à 2011. Ces travaux s'inscrivent dans la continuité des études triennales A.R.S. - Agence de l'eau réalisées depuis 1999.

Les objectifs étaient : o d'identifier les unités de distribution d'eau potable (U.D.I.) à fiabiliser et les facteurs prépondérants à l'origine des dépassements de normes de qualité constatés sur 13 paramètres, o présenter les mesures à mettre en oeuvre pour améliorer la qualité de l'eau distribuée dans une logique d'optimisation des interventions des services de l'Agence, de l'ARS et de l'État.

Les U.D.I. à fiabiliser (UDAF) définies ici ne sont pas des UDI non-conformes identifiées par les A.R.S. au travers du contrôle sanitaire et faisant l'objet chaque année de bilans « Qualité de l'eau distribuée ». Mais elles correspondent à des UDI sur lesquelles, compte-tenu de leurs caractéristiques et des dépassements de normes constatés, l'Agence de l'eau Adour-Garonne et les A.R.S. souhaitent prioriser leurs interventions.

Contenus du rapport :
.L'eau potable sur le bassin Adour-Garonne
.Les unités de distribution d'eau à fiabiliser
.Les facteurs influençant la qualité de l'eau distribuée
.Le point de vue des acteurs sur les actions à engager
.Sécuriser la qualité de l'eau distribuée : à quels coûts ?
.Conclusion
.Annexes : La surveillance de la qualité de l'eau distribuée et Limites et références de qualité pour l'eau distribuée des 13 paramètres retenus dans l'étude

Quelques résultats : La fiabilité de la distribution d'eau potable s'améliore : La population du bassin Adour-Garonne est desservie en eau potable par plus de 4 000 unités de distribution. Environ 2000 d'entre elles ont été identifiées à fiabiliser, soit 12% de moins qu'en 2009. Elles concernent 25% de la population du bassin (contre 33% précédemment).
Le principal paramètre posant problème est la bactériologie, dans 62% des cas.
… La suite sur le site de l’Agence et dans le rapport.

Télécharger le rapport
En savoir plus sur le site de l’Agence de l’Eau Adour Garonne
L’eau potable en Poitou-Charentes

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé