Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Synthèse du mois

Le mois de janvier est marqué par des pluies conséquentes et efficaces et donc des conditions météorologiques permettant l'augmentation du niveau des cours d'eau et l'infiltration vers les nappes souterraines, contrastant avec la situation de sécheresse observée à l'automne.

Ces conditions permettent de poursuivre et d'intensifier la recharge des nappes, entamée en décembre. 59,5% des piézomètres présentent désormais un niveau supérieur à la moyenne fin janvier (contre seulement 16,2% fin décembre), ce qui constitue la 11ème situation la moins favorable de ces 23 dernières années à la même période.

Avec ces fortes pluies, de nombreux cours d'eau sont en crue, donnant parfois lieu à des débordements. Rappelons que les crues sont des phénomènes naturels faisant parties intégrantes du régime naturel des cours d’eau. Les débits de janvier sont ainsi nettement supérieurs aux moyennes de saison dans l'ensemble, ce qui n'avait plus été le cas depuis de nombreux mois.

Les fortes pluies ont également permis d'accélérer le remplissage des grands barrages-réservoirs. Les stocks d'eau ont considérablement augmenté en janvier, les volumes disponibles se rapprochent des capacités maximales des ouvrages.

Les mesures de restrictions ou d'interdictions de prélèvements d'eau encore en vigueur dans certains départements pour différents usages ont toutes été levées courant janvier.

Retour au sommaire

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé