Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     

Synthèse du mois

Le mois de septembre est marqué par le retour de précipitations plus conformes, voire supérieures aux normales saisonnières. Les conditions météorologiques ont donc été davantage propices à l'augmentation du niveau des cours d'eau et à l'infiltration vers les nappes souterraines.

Néanmoins, 57 % des piézomètres présentent encore des niveaux inférieurs à la moyenne fin septembre, ce qui constitue la 6ème situation la moins favorable de ces 22 dernières années à la même période.

Malgré une légère augmentation globale, les débits des cours d'eau sont toujours inférieurs aux moyennes de saison dans l'ensemble. Pour certains, le débit de crise (DCR) a été dépassé régulièrement.

D'après les dernières campagnes de suivi de l'écoulement des cours d'eau, la situation est moins favorable que les années précédentes : malgré une légère amélioration, seulement 26% des stations ONDE présentant un « écoulement visible acceptable » fin septembre.

En lien avec les besoins des différents usages, les stocks disponibles des grands barrages-réservoirs diminuent rapidement, les taux de remplissage restent très faibles par rapport aux années précédentes.

Les mesures de restriction des prélèvements d'eau pour l'usage agricole se poursuivent et se maintiennent dans l'ensemble. Et les usages domestiques (remplissage de piscine, lavage des voitures, arrosage des potagers...) sont toujours restreints dans certains départements et sur certaines communes.

Retour au sommaire

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé