Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > Actualités > Exposition itinérante TER ÁGUA
(10 février)

Exposition itinérante TER ÁGUA

De 2012 à 2015, des chercheurs français et brésiliens issus des géosciences et des sciences sociales se sont engagés dans le programme de recherche COQUEIRAL (« COntraintes sur la QUalité de l’Eau dans l’environnement urbaIn de Recife. Comment faire face à la sALinisation et à la contamination des eaux souterraines dans les contextes de changements environnementaux planétaires et sociétaux »), financé par l’Agence Nationale de la Recherche et coordonné par le BRGM.
Hydrogéologues, géochimistes, géographes, sociologues et anthropologues, ont étudié l’impact des activités humaines sur les aquifères côtiers surexploités de la région métropolitaine de Recife (4 millions d’habitants), capitale du Nordeste brésilien, confrontée à une dégradation croissante de ses ressources en eau souterraine. Ils ont analysé les pressions qui s’exercent sur ces ressources et identifié les causes de leur dégradation, tant qualitative que quantitative.

Conçue et concrétisée par les anthropologues du projet , l’exposition Ter Água est le fruit des recherches de terrain “Représentations, pratiques et usages de l’eau dans les quartiers pauvres et aisés de Recife” et “Photoethnographie des pratiques et usages de l’eau”. Elle montre les stratégies (d’approvisionnement, de stockage et de désinfection de l’eau) mises en place par les habitants de cette métropole du Nordeste du Brésil pour avoir de l’eau dans un contexte de pénurie, de précarité de l’approvisionnement public et de quasi absence de traitement des eaux usées.
Constituée de 7 totems qui voyagent dans un sac à roulettes qui se transporte aisément dans un coffre de voiture, elle a été conçue pour être itinérante, pour des lieux et publics très divers : des secteurs de l’eau, de la santé, de l’éducation à la santé ou à l’environnement, de la sociologie et anthropologie visuelles… aussi bien dans des cadres académiques (université, colloques…) que des lieux publics (gare, terminaux de bus, aéroport, hall de mairies, collèges, …).

Pour en savoir plus :
- article scientifique qui éclaire son sujet
- résumé du programme de recherche Coqueiral

>>> Vous êtes intéressés par cette exposition ? Contactez : Armelle Giglio Jacquemot - UFR des Sciences Humaines et Arts - Université de Poitiers

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé