Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Accueil du site > L’eau : le bon état > Donner votre avis > La consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015

La consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015

Les résultats de la consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015

Synthèse des résultats sur le bassin Loire-Bretagne

En Loire-Bretagne, plus de 6 000 habitants, des groupes d'acteurs, des associations, des collectivités ont donné leur avis.

Pour environ deux répondants sur trois, les actions proposées par le plan de gestion des eaux (Sdage) sont assez bien adaptées aux enjeux du bassin
- 67 % pensent que les actions proposées sont adaptées pour garantir des eaux de qualité.
- 65 % pensent qu'elles le sont pour préserver et restaurer des milieux aquatiques vivants et diversifiés.
Les avis sont un peu moins favorables quand il s'agit du partage de la ressource en eau ou de notre organisation collective pour gérer l'eau. 59 et 61 % les jugent adaptées.

Les répondants sont partagés sur l'ambition et l'effort financier à fournir pour reconquérir des eaux en bon état...
- 46 % sont d'accord avec la proposition du Sdage : maintenir l'effort financier actuel pour atteindre 61 % des eaux en bon état en 2021.
- 45 % sont prêts aller plus vite et à dépenser plus. Seulement 9 % voudraient dépenser moins.

La plupart des répondants accueillent assez favorablement le plan de gestion des risques inondations
- 7 personnes sur 10 pensent qu'il est adapté pour ne pas aggraver les risques d'inondation.
- Les deux tiers de répondants le jugent bien adapté pour favoriser un retour rapide à la normale en cas d'inondation et pour réduire les dommages aux personnes et aux biens.

Synthèse des résultats sur le bassin Adour-Garonne

Consultation du public : 2577 répondants

Appréciation globale du public sur les projets de SDAGE-PDM
- 77% des répondants considèrent que les 4 priorités du SDAGE sont importantes et à poursuivre en même temps.
- 42% estiment que c'est un bon compromis entre le niveau d'ambition (69% de rivières en bon état en 2021) et le coût de la mise en oeuvre des actions

Principales préoccupations du public
- Pour 95% du public l'enjeu le plus important est la réduction des pollutions de l'eau
- 93% des répondants considèrent l'amélioration de la gestion quantitative comme une priorité
- 87% considèrent également la préservation des milieux aquatiques comme importante

Consultation des partenaires : 291 répondant (chambres d'agriculture de commerce et d'industrie, conseils départementaux, régions, commissions locales de l'eau, structures porteuses de SCOT…)

Appréciation des partenaires sur le projet de SDAGE-PDM
- La majorité des partenaires est favorable au projet (80%)
- Plus de la moitié des partenaires partage le niveau d'ambition (69% des rivières en bon état en 2021)
- Nombreux sont les partenaires à demander le renforcement de l'approche préventive

La consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015


La consultation du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015 a porté sur la stratégie de reconquête de la qualité de l'eau pour les années 2016 à 2021, afin de préparer le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) 2016-2021. Elle concernait également les projets de plan de gestion des risques d'inondation (PGRI) et de plans d'actions pour le milieu marin.

Pourquoi donner son avis ?
L'accès à l'information environnementale est un droit fondamental du citoyen, institué par la Convention d'Aarhus en 1998, reconnu en 2000 par la Directive Cadre sur l'Eau (D.C.E.), et repris en France dans l'article 7 de la Charte de l'environnement (2005). La D.C.E. met l'accent sur l'information, la consultation et la participation du public comme condition du succès pour atteindre un bon état des eaux.
Ainsi chaque citoyen peut s'impliquer dans les processus décisionnels en matière de gestion de la ressource en eau sur son territoire, via les consultations, et influencer les choix en amont des décisions. Débattre et confronter ses points de vue est l'affaire de tous, experts, élus et citoyens et permet de mieux se comprendre et trouver ensemble les solutions les plus adaptées.

→ Vidéos Pour l’avenir de l’eau votre avis compte ! : vidéos explicatives de 2 min sur les SDAGE et la consultation.

Où consulter les documents ?
—> Dans les préfectures, au siège des agences de l'eau Loire Bretagne et Adour Garonne, et sur les sites :
- www.prenons-soin-de-leau.fr ou www.eau-loire-bretagne.fr pour les communes et habitants situés sur le bassin Loire Bretagne.
- www.eau-adour-garonne.fr ou consultation du public sur l’eau pour les communes et habitants situés sur le bassin Adour Garonne.

Pour connaître à quel bassin appartient votre commune (taper le nom de votre commune, puis direction la rubrique Eau).

Pour donner son avis sur les actions pour le milieu marin ou sur les autres bassins, rendez-vous sur http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr.

A quoi servent les avis ?
Les comités de bassin (sorte de "Parlements de l’eau") Adour Garonne et Loire Bretagne analysent tous les avis. Ils peuvent ensuite amender ou compléter leurs projets avant de les adopter définitivement (dans ce cas, à l'automne 2015). Les résultats de la consultation et la manière de les prendre en compte sont ensuite publiés sur les sites des Agences.

N'hésitez pas à participer aux débats publics, aux consultations locales, aux enquêtes publiques sur les projets d'aménagements près de chez vous, pour faire valoir votre avis.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé